Application de Morphopsychologie (le visage, reflet de l’âme)

Les domaines d’application de morphopsychologie

Toutes les personnes en relation avec les autres, et nous le sommes tous, ont intérêt à approfondir cette discipline, particulièrement quand elles exercent des métiers sociaux ou commerciaux.

Dans le domaine social : une assistante sociale,par exemple, est souvent dépourvue des critères qui lui permettraient de savoir qui se trouve en face d’elle et risque d’être surprise par des réactions incontrôlées qui peuvent même être dangereux.

Dans le domaine commercial : tout préposé à la vente, surtout les représentants de commerce, a besoin d’une connaissance des autres .

Dans le domaines pédagogique : quand on voit les difficultés aux quelles se heurtent les enseignants (au moment des orientations par exemple) et les parents (la puberté est un vrai casse-tête), on est ravi de bénéficier de ces connaissances. De plus, très souvent par ignorance, d’en faire des adultes frustrés.

En matière de recrutement : un dirigent d’entreprise se doit d’évaluer le potentiel de ses collaborateurs comme de ses employés. Quand à ceux-ci, ils ont tout intérêt à savoir par quel bout prendre leur supérieurs. La morphopsychologie est tout aussi efficace que la graphologie et elle surprime l’intermédiaire de la feuille manuscrite.  A noter que pour des études approfondies on peut se servir de photographies.

L ‘importance du travail sur soi-même :

Tant que nous restons guidé par nos sentiments, nos sympathies et nos antipathies, nous restons complètement subjectif dans notre approche des autres, ce qui non seulement nous expose à de graves déceptions, mais encore fausse le regard que nous portons sur eux. Très souvent cette sympathie ou cette antipathie n’est que le fruit du manque de connaissance que nous avons de nous-même et qui fait que, inconsciemment, nous ne pouvons supporter chez les autres nos propres défaut que leur image nous renvoie : c’est le mécanisme de la projection.

Ou bien, toujours inconsciemment, nous ne supportons pas qu’ils manifestent des qualités que nous aimerons bien avoir mais que, malgré nos  efforts, nous n’avons pu acquérir. Enfin, s’ils sont trop différents de nous, nous ne les comprenons pas et les rejetons. Essayons alors de prendre conscience de ces réactions épidermiques et d’en atténuer les manifestations; c’est possible.

Le rôle de la volonté dans le travail :

Si nous arrivons à réaliser qu’en chaque être humain sommeillent des qualités extraordinaires qui ne sont encore qu’à l’état de germe et que chacun de nous par le simple moyen de la prise de conscience et la volonté, a le pouvoir de les développer, alors nous n’avons plus de cesse que de les faire fructifier en nous et d’aider les autres à faire de même.

Jean Spinetta licence puis maitrise de droit, diplôme de langues et civilisations anglaise et américaines (D.L.C.A.A.) et certificat d’études judiciaires.

Alors professeur d’économie en lycée,il est rapidement poussé vers l’étude de la morphopsychologie, dans le désir de comprendre toujours mieux ses semblables. En 1984, il obtient son diplôme de morphopsychologie décerné par la Société française de morphopsychologie depuis l’enseigne cette discipline sous forme de cours de formation et de séminaires.

Publicités

Une réflexion sur “Application de Morphopsychologie (le visage, reflet de l’âme)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s